GIERSA, Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

PARTENAIRES

Université Laval Université de Montréal Université du Québec à Montréal

Le GIERSA bénéficie du programme « Soutien aux équipes de recherche » du
Fonds de recherche Société et culture, gourvernement du Québec

Détermination des coûts liés aux fluctuations du taux de change sur le service de la dette extérieure du Mali

Type: 
Année: 
Directeur: 
Discipline: 
Fichier: 
Résumé: 

La question de l'endettement extérieur est devenue un problème majeur pour les économistes lorsqu'un certain nombre de pays en développement ayant largement emprunté sur les marchés de capitaux au début des années 1980 ont vu leur situation financière s'aggraver. Ces pays, le Mexique, l'Argentine et d'autres pays asiatiques, étaient incapables de faire face à leurs obligations financières et ont dû suspendre les paiements de leur dette pendant cette période. Depuis cette époque, la question de l'endettement est devenue un enjeu important pour les décideurs politiques et les recherches ont été multipliées dans le domaine dans l'espoir de trouver les moyens pour diminuer la dette extérieure. Certains résultats ont évoqué que le niveau élevé des taux d'intérêt, la faiblesse des exportations, l'augmentation des dépenses publiques, le taux de change, la non-rentabilité des projets financés, le déficit public, l'indépendance de la banque centrale, etc. sont les causes de l'augmentation de la dette extérieure de ces pays. Dans notre étude, nous nous sommes intéressés aux effets du taux de change sur le service de la dette extérieure d'une petite économie ouverte comme le Mali. Les conséquences des fluctuations du taux de change ont été considérables, puisqu'ils ont provoqué presque 60 % de l'augmentation de la dette. Le Mali dont le portefeuille du service de la dette extérieure est constitué de devises autres que le FCFA et l'euro, a été porté à d'importants risques de fluctuations du taux de change. Cette étude nous a permis de déterminer les coûts liés aux fluctuations du taux de change sur le service de la dette extérieure du Mali. Nos résultats ont montré qu'il y a un coût lorsqu'un pays ne coordonne pas ces facteurs économiques ou n'oriente pas parfaitement son commerce extérieur.