GIERSA, Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

PARTENAIRES

Université Laval Université de Montréal Université du Québec à Montréal

Le GIERSA bénéficie du programme « Soutien aux équipes de recherche » du
Fonds de recherche Société et culture, gourvernement du Québec

Étude du processus de socialisation à un metier traditionnel d'artisanat: Le cas des forgerons Bobos et Bobo-Dioulas de Bobo-Dioulasso

Type: 
Année: 
Directeur: 
Université: 
Discipline: 
Fichier: 
Résumé: 

L'objectif du mémoire est d'analyser la formation de la main-d'oeuvre aux métiers traditionnels d'artisanat en Afrique Subsaharienne. Celle-ci est assurée par l'apprentissage traditionnel, dont l'amélioration constitue un enjeu socioéconomique de taille. L'analyse a été abordée sous l'angle d'un processus de socialisation, concept qui se prête bien à l'articulation des caractéristiques sociales et professionnelles de la formation. Les dimensions du cadre de référence ont été axées sur les acteurs du processus, les contenus d'apprentissage, les méthodes de travail et d'apprentissage, l'évaluation. Au plan méthodologique, nous avons eu recours à l'étude de cas, celle des forgerons Bobos et Bobo-Dioulas de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). L'analyse a montré que la reproduction à l'identique du processus traditionnel de socialisation pouvait être problématique pour le développement des ateliers. À l'inverse, l'adaptation aux nouvelles conditions de travail constituerait un obstacle au maintien des fonctions sociales assignées au forgeron de la communauté.