GIERSA, Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

PARTENAIRES

Université Laval Université de Montréal

Le GIERSA bénéficie du programme « Soutien aux équipes de recherche » du
Fonds de recherche Société et culture, gourvernement du Québec

2ème Atelier-colloque d’hiver du GIERSA sur les « Nouvelles dynamiques familiales en Afrique ».

20 Décembre 2016

Le Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines (GIERSA) en collaboration avec l’Institut fondamental d'Afrique noire de l’Université Cheikh Anta Diop (IFAN-UCAD) et le Département de sociologie de l’Université Gaston Berger a tenu les 18, 19 et 20 décembre 2016, son 2ème Atelier-colloque d’hiver sur les « Nouvelles dynamiques familiales en Afrique ».

Lieu: Musée Théodore Monod de l’IFAN, 1 Place Sowéto, Dakar, Sénégal

Plus d’informations sur le programme en cliquant sur ce lien.

PHOTOS:

Discours d’ouverture de la part des représentants des partenaires institutionnels (GIERSA, IFAN/UCAD et Université Gaston Berger)

Photo de famille

La principale conceptrice du programme du second Atelier-colloque du GIERSA, la professeure Anne Calves (GIERSA-Université de Montréal) qui écoute attentivement l’intervention au micro de Agnès Adjamagbo (IRD/LPED Université Aix-Marseille)

Les co-organisateurs des trois institutions entourant un des grands chercheurs émérites de la famille en Afrique.   Sadio Ba Gning Enseignante-chercheure à  l’Université Gaston Berger, Philippe Antoine, Directeur de recherche émérite au CEPED-Université Paris Descartes, Fatou Binetou Dial, chercheure IFAN/Université Cheikh Anta Diop et Richard Marcoux, professeur titulaire à l’Université Laval

De gauche à droite lors du diner de clôture du 2e atelier colloque du Giersa : Younes MILOUNI, Directeur du Bureau du Québec à Dakar; Madame Iris NTORE, étudiante au Département de sociologie, Université Laval (participante LOJIQ); Dr Fatou Binetou DIAL, Sociologue et chercheuse, Institut fondamental d'Afrique noire – Université Cheikh Anta Diop; Richard MARCOUX, professeur titulaire et coordonnateur du Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines à l’Université Laval

De gauche à droite lors du diner de clôture du 2e atelier colloque du Giersa : Younes MIHOUBI, Directeur du Bureau du Québec à Dakar; Madame Iris NTORE, étudiante au Département de sociologie, Université Laval (participante LOJIQ); Dr Fatou Binetou DIAL, Sociologue et chercheuse, Institut fondamental d'Afrique noire – Université Cheikh Anta Diop; Richard MARCOUX, professeur titulaire et coordonnateur du Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines à l’Université Laval.

 

Anne Atané (IRD/LPED Université Aix-Marseille), la famille et les liens de parenté

Marième Ndiaye, CNRS et ancienne chercheure postdoctorale du GIERSA

Nathalie Sawadogo, enseignante-chercheure, ISSP/ Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo

Iris Ntore, étudiante GIERSA-Université Laval

Bob White, professeur titulaire, GIERSA-Université de Montréal

Fatoumata Ouattara, chargée de recherche, IRD/LPED, Université Aix-Marseille

Rosalie Diop, Université Cheikh Anta Diop

Mamoudou Gazibo et Charles Moumouni, professeurs titulaires du GIERSA à l’Université de Montréal et à l’Université Laval et derrière eux, deux étudiantes du GIERSA à l’Université de Montréal, Catherine d’Avignon et Maude Jodoin-Léveillée

Les discussions se poursuivent lors des repas du midi, notamment avec à droite, tout de blanc vêtue, Anne Calves, professeure titulaire au GIERSA à l’université de Montréal

Une séance décoiffante! Bilampoa Gnoumou (ISSP-Université de Ouaga), Richard Marcoux (GIERSA-Université Lava), Awa Diop et Mélanie Jacquemin (IRD-Dakar) et  Ayemi Lawani (Université de Lomé)

Doris Bonnet (CEPED-Université Paris-Descartes), Mamadou Dimé, (Université Gaston Berger), Anne Attané (IRD/LPED Université Aix-Marseille Madeleine Wayack Pambé, (ISSP/ Université Ouaga)

Honorine Sawadogo/Ouédraogo, doctorante GIERSA-Université Laval