GIERSA, Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

PARTENAIRES

Université Laval Université de Montréal Université du Québec à Montréal

Le GIERSA bénéficie du programme « Soutien aux équipes de recherche » du
Fonds de recherche Société et culture, gourvernement du Québec

Appel à communication - 7ème séminaire de Yaoundé : JUSTICE, DÉMOCRATIE ET DIVERSITÉ

26 Février 2022

7ème séminaire de Yaoundé: Justice, démocratie et diversité 

du 22 au 27 aout 2022 (Yaoundé, Cameroun)

La 7ème édition du Séminaire de Yaoundé, organisée le Laboratoire d’Éthique et de Politiques Publiques  de l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC - Yaoundé, Cameroun) en collaboration avec le Centre de Recherche Interdisciplinaire sur la Diversité et la Démocratie (Québec, Canada) se propose d’examiner la dynamique de la justice démocratique en contexte de pluralité à partir de diverses perspectives académiques.

Appel à communication 

Dans sa conception minimale mais éminemment importante, la démocratie est une forme du gouvernement dans laquelle un peuple délègue le pouvoir politique à des représentants. Elle est également conçue par le plus grand nombre comme un système de gouvernement légitime au sein duquel les idéaux de liberté et d’égalité des citoyens sont à la fois reconnus et encouragés. Malgré l’importance accordée à la promotion des idéaux de liberté et d’égalité en contexte démocratique, cette forme de gouvernance présente un paradoxe sous la forme de la question récurrente de la gestion de la diversité des agents humains, et de la variété des intérêts souvent contradictoires qu’ils incarnent – culture, systèmes de croyances, économie, systèmes juridiques, moralité, idéologies politiques, etc. Le paradoxe identifié ici est rendu encore plus intéressant du fait que la liberté en tant que valeur de la démocratie est souvent malléable, et peut donc être déployée dans une logique d’intérêts immédiats. Ce défi était déjà présent dans les premières républiques grecques où les premières démarches épistémologiques s’attaquaient au problème de conciliation de l’idée d’un régime populaire d’une part et les intérêts divers et divergents des citoyens d’autre part, sans compromettre le bien commun et le bien-être des toutes et de tous.

Pour accéder à l'intégralité de l'appel à communication, cliquez-ici