GIERSA, Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines

PARTENAIRES

Université Laval Université de Montréal Université du Québec à Montréal

Le GIERSA bénéficie du programme « Soutien aux équipes de recherche » du
Fonds de recherche Société et culture, gourvernement du Québec

Mortalité infantile

ÉVALUATION
DU PLAN D'ACCÉLÉRATION DE RÉDUCTION DE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE AU BURKINA FASO 
(Cas des provinces du Kadiogo et du Bazèga)

Les taux de mortalité maternelle et néonatale sont très élevés au Burkina Faso. Ils sont respectivement de 484 pour 100 000 naissances vivantes et de 31 pour 1000 en 2001 (ministère des Finances, 2003). Plusieurs stratégies ont été mises en œuvre ces dernières années dont l'élaboration et la mise en œuvre du plan d'accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale (PARMMN) en 2006.

Évaluation d'implantation de la stratégie de prise en charge intégrée des maladies de l'enfance (PCIME) dans le district de Kirehe en province de l'est du Rwanda

Le Rwanda a mis en œuvre depuis 2006 la Prise en charge intégrée des maladies de l'enfance (PCIME), stratégie élaborée par l'OMS et l'UNICEF pour réduire la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans dans les pays à ressources limitées. La présente étude visait à évaluer l'implantation de cette stratégie. Un cadre de référence adapté de Denis et Champagne, soutenu par une méthodologie mixte (quantitative et qualitative) a été utilisé à cette fin.

L'ACCÈS À L'EAU DANS LES BIDONVILLES DES VILLES AFRICAINES
: Enjeux et défis de l'universalisation de l'accès 
(Cas d'Ouagadougou)

Au vingtième siècle, l’eau insalubre est la deuxième cause de mortalité infantile. Ainsi, l’eau souillée tue 5 fois plus d’enfants que le sida/VIH. À long terme, cette situation crée un cercle vicieux qui tend à condamner les pauvres à rester pauvres. En effet, les conséquences de l’état nutritionnel et du manque d’eau d’une population risquent de se répercuter d’une génération à l’autre et cela peut limiter l’aptitude à bénéficier d’autres services sociaux, comme l’éducation.